Sigila n°45: L’invisible – o invisível

Editeur : Gris-France
Nombre de pages : 238
Date de parution : 2020
Langue : bilingue
ISBN : 9782912940445
Prix :

17,00

10 en stock

Description :

SOMMAIRE

Ouverture : Manuel Alegre : Lisboa ainda / Lisbonne encore

Cimetière anglais de Lisbonne (photo A. Levécot)

Sébastien Rozeaux : Les Letras Pátrias au Brésil, une littérature du blanchiment ?

Agnès Levécot : L’invisible femme-lionne : une allégorie de la peur selon Mia Couto

Mehdi Ayachi : Dire l’invisible pour réformer le croire : de la « science des secrets » aux « sciences modernes » au Sultanat d’Oman

Mathilde Ayoub : L’invisible collection

Rui Chafes : Quando digo que a arte… / Lorsque je dis que l’art, trad. Agnès Levécot

Pierre Dubrunquez : Voyez-vous !

Sylvie Chokron : Voir l’invisible

Christophe Loyer : La vie amoureuse des mots

Michel Deguy : Coronation/ Coronação, trad. Marcos Siscar

António Vieira : Propos sur Le Visible et l’invisible de Maurice Merleau-Ponty

Diane Luttway : La fragilité, un invisible absolu ?

Philippe Lançon : Il y a eu encore des balles (Extrait de Le Lambeau)

Betty Rojtman : « Car nul ne peut me voir et vivre » (Exode, 33, 20).

Hugues Didier : Satan, Prince de l’Invisible

Gonçalo M. Tavares : O que vemos…, trad. Agnès Levécot

Boris Kralak & Sébastien Guenneau : Invisibilité et transparence

Laurence Motoret : Invisibles vampires

Marie-Claire Busnel : Du fœtus à la personne, l’invisible lien (Entretien avec Isabelle Baladier-Bloch)


Et aussi...