Biographie

« La vie de José Saramago est un destin. Homme du peuple, autodidacte, militant communiste, il a fait plusieurs métiers. Sa vocation et sa réussite d’écrivain n’ont véritablement éclaté que tardivement, en 1982, avec la publication du Dieu Manchot. Depuis, chacun de ses livres est un best-seller au Portugal, et sa notoriété et ses tirages n’ont cessé d’augmenter dans le monde jusqu’au prix Nobel qu’il a reçu en 1998. On a dit qu’il avait tenté et réussi d’adapter le “ réalisme magique ” caractéristique des romans sud-américains à la littérature de la vieille Europe. Les manières, les thèmes, le style de Saramago ne sont pas ceux d’un romancier populaire. Chaque livre est conçu autour d’un mythe original (l’histoire de la construction du couvent de Mafra, la séparation de la péninsule Ibérique du reste de l’Europe, etc.) qui se rapporte à la vie concrète des hommes. L’auteur impose au lecteur un effort par son mode de narration et d’écriture, qui pourrait sembler alambiqué si tout cela ne fonctionnait parfaitement. Saramago a en quelque sorte libéré la prose portugaise d’un certain carcan formel traditionnel. » (Robert Bréchon, La littérature portugaise, Chandeigne, 1995)

Photographie: ©Silvia Seova