Tout près de l’oubli. Une histoire vraie basée sur un récit de R. Roy, dit Quidado

Editeur : Contreforts
Nombre de pages : 348
Date de parution : 2006
Langue : français
ISBN : 978290097482
Prix :

27,95

Description :

Inconnu du grand public, Jacques R. Roy a passé une partie des années 60 et 70 en Angola à lutter pour la libération et la défense des Noirs, victimes de ségrégation dans leur propre pays. Établi à Ottawa et se consacrant maintenant aux relations entre le Canada et son ancien pays d’adoption. Ce récitpose la question du coût personnel de l’engagement social. Au final, Roy ne regrette rien de sa vie d’aventurier car, dans la balance, les sacrifices qui en découlent pèsent bien moins que la satisfaction et la joie du devoir accompli.

Les fascinantes aventures en terre africaine et l’incroyable histoire d’amour qui marquent la vie de Jacques R. Roy peuvent laisser croire qu’il est un personnage de roman. Pourtant, Jacques a bel et bien vécu les surprenantes péripéties racontées dans ce livre. Sa constante quête de sens l’amènera très jeune à gagner la clandestinité et à s’investir dans une tumultueuse relation amoureuse. Son inébranlable engagement lui vaudra autant de bienfaisantes que d’orageuses retombées. Son humanisme profond et son attachement à la justice lui inspireront une indéfectible empathie envers les Africains et plus spécialement envers les Angolais. Son vital besoin de servir fait qu’il sera prêt à tout apprendre. Pour défendre les Noirs, ceux qu’il appelle affectueusement « les miens », il se mariera et deviendra maquisard, journaliste, espion, conférencier, agent recruteur, organisateur, cinéaste… Et l’indomptable Jacques ne fait jamais les choses à moitié. Avec ses camarades de lutte, il participe à l’historique combat contre l’esclavage, la dictature, l’injustice et le racisme. Avec eux, il vit les moments les plus tendres et les plus ardents, il connaît les souffrances les plus horribles et les plus inhumaines et il côtoie la mort au quotidien.

Ayant atteint la soixantaine, en retraçant le sinueux parcours de sa vie dédiée à la libération de tout un peuple, Jacques constate, se questionne et nous interpelle. Oui, l’engagement, la camaraderie, la reconnaissance et l’amour l’ont habité et tiraillé toute sa vie. Mais les splendeurs et les misères d’un total engagement social valent-elles tous les renoncements et sacrifices personnels consentis? Dans ce livre, Roy répond pour lui-même à cette fondamentale question. Une telle démesure individuelle et sociale ne laissera aucun lecteur indifférent. Ce récit, fraternel coup de fouet donné par le Don Quichotte Jacques R. Roy à la conscience humanitaire, veut combattre, encore une fois, l’engourdissement et l’oubli.

Aujourd’hui, Jacques Roy se consacre à un rôle de conseiller expert en développement commercial et économique pour l’ambassade de la République de l’Angola à Ottawa. À ce titre, il est attentif aux relations d’affaires à développer et à concrétiser entre la communauté canadienne et la communauté angolaise. Soucieux du bien-être de la population angolaise, notamment de celui des enfants, il collabore aussi au sein des Rotary Club à l’élaboration et à la mise en œuvre de programmes d’intervention. Fort de son expertise et de son expérience en pays africains, Jacques R. Roy met en priorité dans ses projets d’avenir ceux qui touchent le dossier des mines antipersonnel, problème bien connu depuis la Convention d’Ottawa. Il n’accepte pas la lenteur désespérante du Canada dans le développement d’un programme de soutien au déminage de certaines régions de l’Angola. À tous les jours, des enfants et des adultes paient pour ce manque de volonté ferme. Dans ses engagements actuels, Jacques fait la preuve de sa loyauté envers le peuple angolais.


Et aussi...