L’esclavage au Brésil

Auteur :
Editeur : Karthala
Nombre de pages : 198
Date de parution : 1991
Langue : français
ISBN : 9782865372676
Prix :

20,00

1 en stock

Description :

Le Brésil fut le pays des Amériques qui développa le plus le système esclavagiste. Au XVIe siècle, la jeune colonie lusitanienne asservissait déjà la population indigène. Le Brésil fut aussi, en 1888, la dernière nation à abolir l’esclavage et celle qui importa le plus grand nombre d’hommes – environ 40% du total du trafic transatlantique.

L’ouvrage de Mário Maestri représente une synthèse historique sur l’esclavage au Brésil. L’un de ses apports est de jeter un regard neuf sur une pratique de l’esclavage qui fut beaucoup moins bienveillante et « patriarcale » qu’ont pu le faire croire, jusqu’à aujourd’hui, de nombreux historiens brésiliens.

Enfin, autre originalité : l’enquête de M. Maestri situe bien les spécificités du système esclavagiste brésilien par rapport à celui pratiqué par les Anglais, les Espagnols ou les Français. Les souffrances, les luttes et la résistance des esclaves appartiennent à l’histoire du Brésil et ont représenté l’un de ses mouvements populaires les plus importants.

Chapitre 1 : Négriers et commerçants en Afrique noire
Chapitre 2 : Prisonniers et épouses à vendre
Chapitre 3 : Des hommes de pierre dans un voyage sans retour
Chapitre 4 : Les raisons de l’esclavage au Brésil
Chapitre 5 : Sur les marchés et dans les villes
Chapitre 6 : La plantation esclavagiste : le sucre, le café le coton et le riz
Chapitre 7 : Des Nègres en or
Chapitre 8 : Estância et viande séchée
Chapitre 9 : Vêtements, nourriture et logement
Chapitre 10 : La résistance au travail
Chapitre 11 : Suicide, liberté finale
Chapitre 12 : Tuer par amour : l’avortement et l’infanticide
Chapitre 13 : La justice de l’esclave : par haine ou par désespoir
Chapitre 14 : « Dieu est grand, la forêt l’est plus encore »
Chapitre 15 : Les quilombos : communautés d’esclaves fugitifs
Chapitre 16 : Rébellions d’esclaves

 


Et aussi...