Le crime du Padre Amaro

Traduction : Jean Girodon
Editeur : La Différence
Nombre de pages : 360
Date de parution : 2007
Langue : français
Prix :

15,20

Rupture de stock

Description :

Écrit en trois versions successives, la dernière en 1880, ce livre présente d’évidentes parentés avec Madame Bovary pour la description du microcosme d’une petite ville, et avec la Faute de l’Abbé Mouret de Zola (mais qui lui est postérieur). Le sujet est, en effet, apparemment le même : la liaison d’un prêtre avec une jeune fille. Mais, chez Queiroz, le Padre Amaro est un séducteur conscient et cynique, incarnation de l’hypocrisie religieuse et sociale de son temps. Le roman est violemment anticlérical. Il reflète le drame intime de l’auteur, celui de sa naissance illégitime, et un rapport ambigu avec la « bonne société ».


Et aussi...