La société Kongo face à la colonisation portugaise, 1885-1961 : un peuple et une société en mutations

Editeur : Paari
Nombre de pages : 424
Date de parution : 2021
Langue : français
ISBN : 9782842201128
Prix :

30,00

4 en stock

Description :

L’unité politique et territoriale du royaume Kongo prit fin avec l’arrivée des Européens chez les Bakongo. En effet, commencée par les Portugais à partir de 1482 et relayée par d’autres Européens parmi lesquels les Hollandais, les Espagnoles, les Italiens, les Français et les Anglais, la présence européenne dans le royaume Kongo eut deux impacts importants : la traite négrière et l’évangélisation des populations. Les conséquences de ces deux phénomènes occasionnèrent non seulement la fin du pouvoir d’Etat organisé sur un grand espace, mais aussi de nouvelles influences, voire des ruptures, socioculturelles chez tous les peuples Bakongo. Au moment de l’occupation systématique de toute l’Afrique par les puissances coloniales européennes, l’espace du territoire Kongo tomba principalement sous la domination française, belge et portugaise. Ce travail traite du choc colonial de la société Kongo face à l’occupation portugaise, de l’émigration massive des populations du nord de l’Angola au Congo belge et des conséquences socioculturelles qui en résultèrent. Quant à la question méthodologique et à celle de l’exploitation des données historiques, il a été souligné l’importance des sources orales qui permettent une autre approche du passé qui, à son tour, fait émerger les concepts de l’ « histoire en Afrique » et de l’ « histoire de l’Afrique ». Sans aucunement sacrifier la rigueur scientifique, ce travail a privilégié la vision de l’histoire de l’Afrique dans laquelle l’Africain cesse d’être considéré comme un simple objet de l’histoire pour devenir un sujet de l’histoire.


Et aussi...