Terre froide

Traduction : Louise Delapierre
Editeur : Grasset
Nombre de pages : 240
Date de parution : 1947
Langue : français
Prix :

8,40

Rupture de stock

Description :

Terre froide semble sortir d'une très ancienne nuit, où les distances étaient mythiques, où les mots voyageaient longtemps d'une bouche à l'autre, dans les "petites républiques inconnues". A la pointe du Portugal, entre ciel et montagnes, entre neige et loups, vit un peuple humble et rude, suspendu à la grâce de Dieu. Léonardo, vendeur de peaux de renards, tire le diable par la queue. Sa femme Ermelinda s'est secrètement laissé séduire par Joaquim Santiago, un parvenu de retour d'Amérique. Le remords, le dépit, la jalousie armeront Ermelinda. Quand Léonardo apprendra qu'elle a tué "l'Américain", il endossera le crime, pour épargner sa femme et son enfant, mais il ignore à quel point il a été abusé..

« Terre Froide est l’humble vie d'un hameau du Trás-os-Montes, dans le pays aride où est né l’auteur. Un drame, tout simple, y est décrit dans sa sombre rusticité. Et c'est l’occasion pour l’écrivain d'une suite de scènes d'un réalisme d'une singulière richesse psychologique. Ferreira de Castro nous y campe des êtres primitifs dans une nature sauvage, restée comme aux premiers temps du monde. Ames et paysages sont saisis sur le vif dans leur intégrité. Quel’auteur nous peigne des fonds ou des scènes familiales, qu'il restitue telle survivance archaïque ou nous mette en pleine tragédie brute, c'est toujours sans concession. Nul mieux que lui ne sait s'abstenir du grossissement de la note sentimentale qui plairait. Sur ce point, Terre Froide est d'un métier extraordinaire. Terre Froide est le type parfait du roman d'atmosphère. » Henry Poulaille, 1950

 


Et aussi...