Révolution et contre-révolution au Portugal

Auteur :
Editeur : Galilée
Nombre de pages : 316
Date de parution : 1977
Langue : français
ISBN : 9782718600535
Prix :

20,30

Description :

Portugal. Avril 1974-septembre 1975 : deux ans après la « Révolution des Œillets », l’enthousiasme révolutionnaire et populaire a cédé la place au désenchantement. Après Mai 1968 et le Printemps de Prague, l’espoir portugais s’essouffle à son tour. Le temps des normalisateurs est venu et à Lisbonne l’ordre règne à nouveau.
Ainsi un mouvement d’émancipation porteur d’innombrables espérances, qui apparaissait comme l’un des plus prometteurs de l’histoire contemporaine, s’effondre. Comment se fait-il que tous ceux qui rêvaient de construire un monde nouveau socialiste et démocratique aient pu, en si peu de temps, être isolés et battus ? Que s’est-il passé le 25 novembre, journée du « grand tournant historique » de la révolution portugaise ? Et pourquoi la tactique sociale-démocrate de Mario Soares, si fortement combattue en 1975 par l’extrême gauche et le P. C., l’a-t-elle finalement emporté sur le projet conseilliste et la stratégie communiste ?
Arno Münster, journaliste et historien, a séjourné longtemps au Portugal. Témoin de « première ligne », il a vécu les moments les plus dramatiques et les plus controversés de la révolution portugaise. Pour la première fois, la période révolutionnaire – de la chute de Caetano à l’investiture du gouvernement Eanes-Soares – fait l’objet d’une étude critique exhaustive. Reportage au jour le jour, analyse sans complaisance des alliances et des tractations, ce livre se veut aussi un plaidoyer : plaidoyer en faveur de ceux qui préfèrent la transcendance et l’utopie à l’opportunisme vieillot des nostalgiques de la « realpolitik ».

'; wpvViewHead.appendChild( wpvViewExtraCss );