Poètemoins (anthologie bilingue)

Traduction : Jacques Donguy
Editeur : Les Presses du réel
Nombre de pages : 208
Date de parution : 2011
Langue : bilingue
ISBN : 9782840664918
Prix :

25,00

1 en stock

Description :

L'anthologie bilingue Poètemoins d'Augusto de Campos regroupe un choix de poèmes à partir de ses trois recueils Viva Vaia (Viva Vivant), Despoesia (Dépoésie) et Nao Poemas (Non Poèmes), des mythiques Poetamenos de 1953 à ses dernières créations.
L'ouvrage commence (couverture) par un hommage à Mallarmé, l'hologramme Poema Bomba, à partir d'une phrase citée par Sartre : « Il n'y a pas d'autre bombe qu'un poème » et se termine par une phrase de Mallarmé mise en page typographiquement à la manière concrétiste : « Des contemporains ne savent pas lire », en réponse à un reproche d'obscurité qu'on lui faisait. Cette traduction des principaux poèmes d'Augusto de Campos, le poète de São Paulo à l'origine en 1953, avec le poète suisse Eugen Gomringer, du mouvement international de la Poésie Concrète, a été réalisée à partir notamment des derniers recueils parus au Brésil, dont Não, Non.
Les derniers poèmes (notamment présentés dans le cadre de la 11e Biennale de Lyon) sont en fait des fichiers informatiques conçus comme des œuvres. La question posée est celle de la modernité en écriture. Augusto de Campos nous renvoie à cette modernité initiée en France par le Coup de Dés de Mallarmé ou les Idéogrammes lyriques d'Apollinaire. Un poème pose la question de la post avant-garde : Pós-tudo, Post-tout. Avec le mot « MUDO », à la fois « je change » et « muet ». L'usage de l'ordinateur comme médium ouvre de nouvelles possibilités à cette avant-garde. Ce qui n'empêche pas le livre, comme en témoigne cet objet, impossible à réaliser sans l'ordinateur.


Et aussi...