Les soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal

Editeur : Harmattan
Nombre de pages : 540
Date de parution : 2007
Langue : français
Prix :

38,00

Description :

Le début des célébrations du bicentenaire de la campagne d’Espagne provoque la multiplication des publications relatant l'action des troupes napoléoniennes dans la péninsule. L’ouvrage de Jean-Claude Lorblanchès participe de cette logique. L’auteur, dont la biographie ne mentionne aucune formation historique, se propose de fournir au lecteur une synthèse de bonne qualité. Sa construction, qui hésite constamment entre approche thématique et chronologique, laisse une part très importante aux descriptions des batailles, descriptions dont la crédibilité est renforcée par des données topographiques laissant penser que l’auteur s’est rendu sur les lieux. Sa bibliographie, quoique limitée quantitativement, démontre la volonté de l’auteur de multiplier les points de vue. S’y côtoient des études françaises, anglaises et espagnoles qui permettent de se faire une idée plus juste du conflit. On peut cependant regretter l’absence des dernières thèses soutenues sur le sujet, comme celles de Richard Hocquellet ou de Jean-Marc Lafon. Pour autant, Jean-Claude Lorblanchès n’évite pas certains écueils. L’absence parfois gênante d’appareil critique sur certaines citations, notamment celles extraites du Mémorial de Sainte-Hélène, ou sur les récits d’exactions mentionnées dans différents Mémoires, dessert invariablement le propos. De même, toujours à propos des citations, l’auteur se dispense trop souvent d’en donner l’origine, Il empêche ainsi le lecteur de se faire une opinion sur la véracité ou l’exagération des faits énoncés. Autre limite liée probablement à un souci de vulgarisation, des anachronismes se font jour dans cet ouvrage notamment lorsque les pontons de Cabrera sont qualifiés de « camps de la mort » ou les « afrancesados » de « harkis ». Dernier aspect pour le moins négatif, l'auteur émet quelques jugements de valeur excessifs sur la conduite du général Dupont à Baílen ou sur les déserteurs. Dans l’ensemble, cet ouvrage sérieux ravira les inconditionnels de l’histoire militaire, mais laissera un peu sur leur faim chercheurs et universitaires.

Gildas Lepetit, « Jean-Claude Lorblanchès, Les soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal (1807-1814) », Revue historique des armées [En ligne], 251 | 2008, mis en ligne le 20 juin 2008, consulté le 06 février 2015. URL : http://rha.revues.org/354


Et aussi...