Les livres qui ont dévoré mon père

Auteur :
Traduction : Marie-Hélène PIWNIK
Editeur : Les Allusifs
Nombre de pages : 100
Date de parution : 2017
Langue : français
ISBN : 9782923682624
Prix :

Description :

Je pense que c’est ça qui lui est arrivé. Il s’est perdu au milieu des lettres, des titres, perdu au milieu des histoires qui habitaient sa tête. Parce que nous sommes tous faits d’histoires, pas d’adé-ènes et de codes génétiques, ni de chair, muscles, peau et cerveaux.

Elias Bonfim, douze ans, n’a jamais connu son père : ce modeste fonctionnaire amateur de littérature a définitivement disparu des radars après s’être engouffré un bel après-midi dans L’île du docteur Moreau de H. G. Wells. Taraudé par cette insolite fugue paternelle, le jeune garçon part à sa recherche… À travers ce bref roman au tempo endiablé, Afonso Cruz nous fait partager ses aventures loufoques, passant de Lao-tseu et Ray Bradbury au héros de Dostoïevski, Raskolnikov, et à d’autres personnages encore, dans un périple qui est aussi un merveilleux hommage à la littérature, aux livres et à la lecture.

« Invraisemblable déclaration d’amour à la littérature, Les livres qui ont dévoré mon père est une invitation au voyage parmi les lettres d’imprimerie qui font semblant d’être mortes. »
Frédérique Franchette, Libération


Et aussi...