Les écrivains français et le Brésil. La construction d’un imaginaire de La Jangada à Tristes tropiques

Editeur : Harmattan
Nombre de pages : 434
Date de parution : 2004
Langue : français
ISBN : 9782747560788
Prix :

36,00

Description :

Cette étude consacre à la présence du Brésil chez les auteurs français a le premier mérite d’avoir adopté un large spectre. On appréciera la bibliographie, la mention d’œuvres désormais oubliées : Une Parisienne au Brésil d’Adèle Toussaint-Samson, 900 lieues sur l’Amazone d’Henry Bidou… Claude Eylan, Luc Durtain, le père Joseph Burnichon…, la liste est longue des ressuscités et c’est très appréciable, d’autant que les annexes n’ont pas négligé les index, très fournis.
L’autre qualité tient aux quelques principes énoncés dans l’introduction : le refus d’opposer trop vite l’imaginaire et le réel, une conception problématisée du stéréotype, dynamique, historique… Mais les intentions s’enrayent souvent dans la suite de l’ouvrage, rattrapées par des jugements de valeur qui portent moins sur la puissance d’une littérature que sur la pertinence ou l’authenticité de tel ou tel propos. C’est que passer aussi hâtivement de l’imaginaire au cliché participe d’un appauvrissement du premier qui en restreint ou en condamne l’analyse. De fait, il y a un effet nivelant dans la démarche, qui se manifeste déjà par la façon de passer dans le même mouvement d’un auteur à l’autre, de mettre sur le même plan tous les textes, récits de voyages, correspondances, fiction, dès que le Brésil est mentionné, sans prendre plus que superficiellement en compte la richesse des univers examinés, les uns féconds tels ceux de Verne ou de Cendrars, par exemple, les autres attendus, sans respecter le travail singulier de l’imagination. Or on pourrait penser, d’un certain point de vue, que la littérature commence là où s’arrête le document. [...] (M. Riaudel, Info Brésil n° 203, juin 2004)