Le pain de l’exode

Auteur :
Traduction : Gilles et Maryvonne Lapouge
Editeur : Casterman
Nombre de pages : 224
Date de parution : 1967
Langue : français
Prix :

22,00

1 en stock

Description :

Traduction de Hora di Bai

1943 – L’Europe est en guerre. Oublié au cœur de l’océan, isolé par le blocus, l'archipel du Cap-Vert est le lieu d’une famine cruelle, l'une des plus meurtrières de son histoire. C'est pour son peuple, un nouveau chapitre d’un exode « toujours et toujours recommencé ». Plus que l'événement, Manuel Ferreira raconte les îles, « toutes ces menues choses fugitives », l'incomparable et quotidienne existence d’un peuple pour qui « survivre est le seul combat ». Comment vivre ici ? Comment vivre ailleurs ?

D'emblée, cet ailleurs atlantique – ici dépeint moins par le trait frappant, le détail exotique, que par cet humour mélancolique, cette « gentillesse douloureuse » directement empruntés à l’âme créole – vient prendre place dans la géographie imaginaire dont Melville et Conrad, Knut Hamsun ou Jorge Amado déjà nous ont, à leur manière, décrit d'autres rivages.

L'amateur de dépliants touristiques sera déçu. Les autres n'oublieront plus.

Titre original : Hora di Bai


Et aussi...