La correspondance de Fradique Mendes

Traduction : Marie-Hélène Piwnik
Editeur : La Différence
Nombre de pages : 334
Date de parution : 2014
Langue : français
ISBN : 978272912075
Prix :

22,00

1 en stock

Description :

Ce roman est un des derniers romans inédits de Eça. Et indubitablement un chef d’œuvre !

Le personnage de Fradique, déjà ébauché dans Le Mystère de la route de Sintra, est un dandy pittoresque, protagoniste de cette correspondance prétendument écrite après sa mort par son meilleur ami, qui introduit le livre. Certains chapitres parurent sous forme de feuilleton simultanément au Brésil et au Portugal et plusieurs lettres apparurent comme chroniques signées Eça de Queiroz dans la Gazeta de Notícias en 1892 et en 1897, dans la Revista Moderna, publiée à Paris. C’est dire combien se superposent Fradique Mendes et son créateur.

Ses correspondants, tous fictifs et pourtant si réels, sont Clara dont il est épris et à qui il écrit des lettres passionnées, Madame de Jouarre, un ingénieur chargé de construire la voie ferrée Jaffa-Jérusalem, un poète qu’il met en garde contre le « Décadisme », et des personnages « types », croqués d’une manière hilarante, tels le Père Salgueiro ou le député Pacheco.
Traduit en plusieurs langues (récemment aux États-Unis), La Correspondance de Fradique Mendes, d’une stupéfiante modernité et d’une irrésistible drôlerie, est à mettre au panthéon des plus grandes œuvres du XIXe siècle.


Et aussi...