Hilda Ouragan

Traduction : Michèle Finger-Stroun
Editeur : Métropolis
Nombre de pages : 306
Date de parution : 1994
Langue : français
Prix :

29,00

1 en stock

Description :

1 ex d'occasion dédicacé par l'auteur avec une lettre de l'auteur

 

Un jeune journaliste, inscrit au parti communiste, rêve de devenir célèbre et écrivain ; son ami le Saint, prêtre dominicain, rêve de pureté ; son autre ami, le Bel Aramel, donjuan de location, lui, rêve d'Hollywood. Nous sommes dans les années soixante quand une certaine jeunesse brésilienne regarde vers Fidel Castro, le Che, et rêve de refaire la “Sierra Maestra”. Les décors : Belo Horizonte, dans la région de Minas ; l’Église catholique avec sa cohorte de bigotes, de miracles, de prêtres conservateurs et de prêtres socialistes ; la dictature militaire avec la répression, les emprisonnements arbitraires et la torture. Et Hilda Ouragan ? Un vrai mystère. C'est la Fille-au-Maillot-Doré, celle qui s'est installée à l'hôtel Maraviloso dans le Quartier Chaud, celle qui fait monter les hommes au septième ciel, la Cendrillon de Belo Horizonte qui la Nuit de l’Exorcisme venue perdra son soulier… Roberto Drummond, tour à tour coloriste et musicien sur des airs de samba et de toutes les ritournelles à la mode, écrit la partition de sa région bien-aimée. Et sur , un rythme endiablé, au son de tous les orchestres de tous les bals de carnaval, il raconte une histoire invraisemblable et absurde dont la trame tragi-comique s inspire d'une vérité brésilienne.


Et aussi...