Finisterra, paysage et peuplement

Traduction : I. Pelletier
Editeur : Passage du Nord/Ouest
Nombre de pages : 178
Date de parution : 2003
Langue : français
ISBN : 9782914834056
Prix :

18,00

1 en stock

Description :

Finisterra n’est pas un roman au sens propre, avec une intrigue et des personnages inscrits dans le temps et l’espace d’une histoire qui tend vers un dénouement. C’est avant tout un récit, proche du nouveau roman, dont la clé réside dans le mystère d’une narration ambivalente, construite autour d’un souvenir : celui d’un homme qui revient dans sa maison natale et dialogue avec l’enfant qu’il a été, au temps où la vie semblait normale mais où pointaient déjà les signes du malheur. La situation financière déséquilibrée de la famille menace la maison d’hypothèque. L’oncle recherche obsessionnellement la formule alchimique de la porcelaine qui sauverait la famille de la ruine. Mais la ruine n’est pas que financière. Le paysage, au centre du récit, fascine chacun des membres de la famille, qui s’acharnent à reproduire inlassablement les modulations d’une nature changeante, symbolisant la condition éphémère de toute chose. La maison est bâtie sur les dunes instables, à la merci du vent et de l’érosion. Le brouillard l’encercle, et les plantes voraces menacent ses fondements.

 

Epuisé 1 ex. de temps à autre


Et aussi...