En Amazonie. Renaissance de la tribu indienne des Tapirapé (Journal d’une fraternité)

Editeur : Karthala
Nombre de pages : 318
Date de parution : 2011
Langue : français
ISBN : 9782811104665
Prix :

25,00

Description :

En juin 1952, Sœur Magdeleine, la fondatrice des Petites Sœurs de Jésus, arrive en pleine Amazonie et laisse en repartant trois de ses jeunes sœurs, dans l’une des régions les plus pauvres du Brésil, au cœur de la tribu des Tapirapé. À l’époque, cette dernière, réduite à quarante-sept membres, était en train de se laisser mourir. Plus de cinquante ans après, les Tapirapé représentent une population de plus de cinq cents membres.

Les Diaires (journal des Fraternités), qui retracent la vie de cette fraternité de juin 52 à la fin 1954, nous font découvrir comment ces trois Petites Sœurs de tout juste 22-28 ans s’enfouissent « sans esprit de retour », apprennent la langue et gagnent la confiance des Tapirapé au point que ceux-ci, se sentant reconnus dans leur dignité, retrouvent le goût de la vie et « renaissent » littéralement. Au point de créer une école dans leur village pour leurs propres enfants.

Le « récit au quotidien » de ce livre nous révèle comment ces Petites Sœurs font une analyse quasi ethnologique de cette tribu d’Indiens d’Amazonie afin de mieux s’y insérer. Il nous raconte à la fois la manière de vivre des fraternités des Petites Sœurs de Jésus dans l’extrême pauvreté, et la contemplation conjointe de Jésus et de ceux dont elles tentent de partager la vie.

Et comment encore, «Signe des temps», cette attention à l’autre et l’étonnante disponibilité intérieure qu’elle requiert les conduisent à une reconversion du sens de leur présence : «À cette époque, nous avions le désir de faire participer les Tapirapé aux fêtes chrétiennes pour les introduire peu à peu dans la connaissance de Jésus-Christ à travers l’Église. Plus tard, nous avons choisi de ne pas nous immiscer dans la religion traditionnelle des Tapirapé mais de pratiquer le dialogue interreligieux.»


Et aussi...