Biographie

Maria Velho da Costa est l’auteur d’une oeuvre importante, couronnée par de nombreux prix, dont le prix Vergilio Ferreira en 1997 et le prestigieux prix Camões en 2002 Le roman qui la fait connaître, Maina Mendes, paraît en 1969.
En 1972, elle est sur le devant de la scène avec Novas Cartas Portuguesas (Nouvelles Lettres portugaises) où elle affiche un féminisme engagé. Cet ouvrage très sulfureux vaut à ses trois auteurs (Maria Velho da Costa, Maria Teresa Horta et Maria Isabel Barreno) des sanctions pénales qui ne seront levées que le 25 avril 1974, de lors de la révolution des Œillets.