19/21 rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS (place de l’Estrapade)
À 20 m du Panthéon... Tél. : 01 43 36 34 37
Du lundi au samedi, 11-13h 14h-19h
(horaires souvent dilatés...)
Métros : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge – Bus , 21, 27, 82, 84, 89
  •  
La Librairie, c'est aussi

Prisonniers des Glaces 1594-1597. Les expéditions de Willem Barentsz...et la découverte du Spitzberg

Prisonniers des Glaces 1594-1597. Les  expéditions de Willem Barentsz...et la découverte du Spitzberg, par Gerrit de Veer
Auteur : Gerrit de Veer
Autres : Nouvelle préface et notes de Xavier de CAstro
Traduction : Xavier de Castro
Editeur : Chandeigne
Nombre de pages : 258
Date de parution : 2018
Langue : Français
Prix : 13,80 €
ISBN : 9782367321578
Disponibilité : En stock En stock

Prisonniers des Glaces 1594-1597. Les trois expéditions de Willem Barentsz, l’hivernage forcé en Nouvelle-Zemble et la découverte du Spitzberg

Sortie le 16 mai 2018

Willem Barentsz (1555-1597) fit trois tentatives infructueuses pour trouver le passage du nord-est qui ne sera finalement franchi que deux siècles plus tard. Lors de son troisième voyage, Barentsz découvrirt ainsi le Spitzberg et l’île aux Ours avant d’être pris par les glaces à la pointe septentrionale de la Nouvelle-Zemble par 76° N. Les 17 marins à bord durent hiverner sur l’île dans une cabane qu’ils bâtirent eux-mêmes (la « maison de survie »), se nourrissant de renards et luttant contre les ours affamés, le scorbut et l’extrême froidure. Ils quittèrent l’île en juin 1597, et regagnèrent le monde civilisé, après avoir parcouru en chaloupe plus de 2800 km de mer glacée. Barentsz mourut en route mais 12 survivants arrivèrent à Amsterdam le 1er novembre 1597. L’un d’eux, Gerrit de Veer écrivit la relation de leurs aventures.

En quittant la Nouvelle-Zemble, ils abandonnèrent derrière eux toutes sortes d’objets, vêtements, livres, cruches, instruments maritimes, armes, outils de charpentier et de gravures, etc., qui furent retrouvés tels quels, en 1871 par une expédition norvégienne, et rapportés plus tard à Amsterdam.

84 illustations, cahier couleurs, nouvelle préface esquissant pour la première fois la chronologie du séjour de Barentsz au Spitzberg.

Gerrit de Veer était a charpentier néerlandais qui embarqua lors du troisième voyage de William Barentz (1596) à la recherche du passage au nord.  Il a tenu un journal de voyage dans lequel il raconte leur naufrage, les nombreuses morts de l'équipage, les difficultés de la survie.  il fut aussi le premier à observer l'archipel de la Nouvelle-Zemble et le premier occidentaux à observer l'hypervitaminose A, causée par l'ingestion de foie d'ours polaire.

Conditions générales de vente, frais d'envoi et délais - Crédits
Librairie Portugaise - 19/21 rue des Fossés Saint-Jacques, Place de l’Estrapade, 75005 Paris
Tous les livres en portugais et en français sur le Portugal, le Brésil, l'Angola, le Cap Vert, la Guinée-Bissau,
le Mozambique, São Tomé & Principe et l'Histoire des Découvertes - librairie.portugaise@wanadoo.fr